Compagnie de la Yole

Une compagnie de théâtre en action

La Compagnie de la Yole a été fondée par Pascale Oyer, alors assistante à la mise en scène de Ryszard Cieslak, figure emblématique du Théâtre Laboratoire. Après une première période parisienne d’émergence, jalonnée par des créations expérimentales jouées dans des lieux alternatifs et des théâtres, la compagnie s’installe dans l’Oise où elle est rapidement accueillie et soutenue.

 

Au cœur de son cheminement artistique, recherche et création sont associées. Plaçant d’abord l’acteur au centre de ce processus, les projets successifs constituent un questionnement de l’homme, dans son rapport à ses sources, ses racines et ses mythes. L’événement théâtral est vécu comme lieu possible d’une authenticité de la rencontre.

 

Une bonne part des spectacles crées met en relation textes anciens et écrits contemporains.

 lire la suite




Festin de paroles et choeur ouvert

Festin de paroles et chœur ouvert

Vendredi 13 octobre à 18h45
à l'Écume du Jour à Beauvais
 
La Yole et l’Écume du jour vous invitent à déguster ! Lectures-spectacles, exposition, et contributions ouvertes au chœur de la ville, des vies, des amours et des valeurs !
 
Dans la Grange de l’Écume du jour - 5 Rue du Faubourg Saint-Jacques à Beauvais.
Sur inscription au 03 44 02 07 37 - Nombre de places limité - Petite restauration possible

 

Matrimoine

Duos d'autrices d'hier à aujourd'hui

Carte blanche à quatre metteuses en scène

En partenariat avec HF Nord-Pas-de-Calais – Picardie, la Compagnie de la Yole organise deux soirées « Matrimoine » à l’occasion des Journées du Patrimoine.
Quatre formes brèves de 20 minutes pour mettre en regard des textes écrits par des femmes dans le passé et le présent.
Pascale Oyer présentera la forme brève Amazones et le Commandement de la Louve.


Vendredi 15 septembre . 20h30 . Comédie de Picardie, Amiens
Samedi 16 septembre . 20h00 . Maison Folie Hospice d’Havré, Tourcoing

 

Amazones et le Commandement de la Louve
Forme brève
Le commandement de la louve de Isabelle Fruchart / Amazones de Anne-Marie Du Bocage
Mise en scène Pascale Oyer - Compagnie de la Yole
Avec Annabelle Hanesse et Morgane Hainaux


« Que se passe-t-il loin des palais, là où se déroule la guerre, où tout n’est que survie, embuscades, où rode la mort ? Hier et maintenant. »

Amazones, est une de ces pièces d’autrice qui ont finalement traversé l’oubli, franchi l’effacement et la confiscation de la mémoire pour nous reparvenir d’un temps lointain. Par delà le temps, ce qu’elle partage avec Le Commandement de la Louve ce sont des ressorts profonds, une forme de « secret » ou de non-dit que leur mise en regard cherche à éclairer.

N’est-ce pas une guerre comme celle de Tchétchénie qui a déclenché la naissance des Amazones ? De la figure du dieu Mars à la loi des pères, la loi des hommes qui président aux destinées des combattantes tchétchènes, l’appétit énorme et insatiable de la guerre traverse le temps.
Il faudra se confronter à cela : faire exister sur le plateau la présence de la guerre, de sa violence, au défi de la dire, non la raconter.
Et au cœur de la guerre, l’amour qui fait effraction.

La dramaturgie de ce montage se conçoit comme une mise en mozaïque. Un aperçu kaléidoscopique. Deux tragédies épiques qui résonnent entre elles par éclats brefs, par échos fragmentés.

Sur la scène du théâtre russe pris en otage par le commando Tchétchène, on entend Les Amazones…

La tentation de l’héroïne tchétchène d’oublier la loi des hommes, de s’en détourner. Alba à Larissa, violée par un russe, qui veut se suicider par honneur pour ne pas être répudiée par son mari : « Et si rien qu’une fois, on oubliait la loi, rien qu’une fois ! La loi des hommes ». Le journaliste Stan en Thésée. Larissa, une Ménalippe à l’envers, rangée du coté du clan des hommes. Alba, une Antiope qui veut quitter la loi des hommes. Le lien sororal entre Alba et Larissa. Ici Antiope n’épousera pas Thésée.
Des femmes qui ont quitté la loi des hommes versus des femmes qui ont épousé les hommes et leurs lois.
Domination. Asservissement. Justice. Loi. Idéal. Amour. Extrémisme.

 

Suivez l'événement sur la Page Facebook :

0 commentaires

Banquets de paroles et Choeurs ouverts

Chœur ouvert à St Lucien

Une orchestration en direct des paroles d'habitant.e.s !

Durant cet été la Compagnie de la Yole propose l'action Banquets de paroles et chœurs ouverts, un Chantier de création avec les habitants  dans les quartiers de Beauvais.

 

L'idée est d'inviter des "inconnus du quartier" à vernir partager leurs mots, expressions et "façons de dire" comme des plats à recette personnelle, avec la saveur propre à chaque individu, à chaque accent, à chaque "origine". Après avoir recueilli ces paroles - dans chacun des quartiers - nous constituons des "Chœurs" où les paroles, expressions, mots seront orchestrés en vu de présentations publiques, tout en laissant place à la spontanéité et en invitant le public à participer.

 

Une orchestration en direct sera réalisée. On pourra y trouver du parlé-chanté, des rythmes, des répétitions de thèmes brefs... A partir des rythmes émergents on cherchera à ce que le corps-voix s'engage, de façon qu'une "danse du mouvement" puisse aussi apparaître. Fin septembre, les trois choeurs seront rassemblés lors d'une soirée exceptionnelle.

 

Après un Banquet de paroles sur le thème de la Solidarité et la Fraternité à la Résidence pour personnes âgées le Prayon, le Bosquet et la Clé des Champs, en partenariat avec le CCAS de Beauvais, la compagnie vous propose de venir participer et découvrir le

Chœur ouvert à St Lucien

Mardi 29 août à 19h00

au pied des immeubles rue Georges Guynemer - quartier Beauséjour

avec L'IFEP

0 commentaires