Compagnie de la Yole

Une compagnie de théâtre en action

La Compagnie de la Yole a été fondée par Pascale Oyer, alors assistante à la mise en scène de Ryszard Cieslak, figure emblématique du Théâtre Laboratoire. Après une première période parisienne d’émergence, jalonnée par des créations expérimentales jouées dans des lieux alternatifs et des théâtres, la compagnie s’installe dans l’Oise où elle est rapidement accueillie et soutenue.

 

Au cœur de son cheminement artistique, recherche et création sont associées. Plaçant d’abord l’acteur au centre de ce processus, les projets successifs constituent un questionnement de l’homme, dans son rapport à ses sources, ses racines et ses mythes. L’événement théâtral est vécu comme lieu possible d’une authenticité de la rencontre.

 

Une bonne part des spectacles crées met en relation textes anciens et écrits contemporains.

 lire la suite




Banquets de paroles et Choeurs ouverts

Chœur ouvert à St Jean

Une orchestration en direct des paroles d'habitant.e.s !

Durant cet été la Compagnie de la Yole propose l'action Banquets de paroles et chœurs ouverts, un Chantier de création avec les habitants  dans les quartiers de Beauvais.

 

L'idée est d'inviter des "inconnus du quartier" à vernir partager leurs mots, expressions et "façons de dire" comme des plats à recette personnelle, avec la saveur propre à chaque individu, à chaque accent, à chaque "origine". Après avoir recueilli ces paroles - dans chacun des quartiers - nous constituons des "Chœurs" où les paroles, expressions, mots seront orchestrés en vu de présentations publiques, tout en laissant place à la spontanéité et en invitant le public à participer.

 

Une orchestration en direct sera réalisée. On pourra y trouver du parlé-chanté, des rythmes, des répétitions de thèmes brefs... A partir des rythmes émergents on cherchera à ce que le corps-voix s'engage, de façon qu'une "danse du mouvement" puisse aussi apparaître. Fin septembre, les trois choeurs seront rassemblés lors d'une soirée exceptionnelle.

 

Après un premier Banquet de paroles en partenariat avec le CADA St Jean, la compagnie vous propose de venir participer et découvrir le

Chœur ouvert à St Jean

Mercredi 28 juin à 20h00

à la Fête de la Saint Jean - Parc Leblanc

avec Le Jardin de la Paix

0 commentaires

Événement à Beauvais !

Des histoires pour les jours à venir

Cassandre Solo

Après un premier travail sur le thème d’Ulysse, figure de liberté, qui a donné lieu la création et présentation de Ulysse solo, très bien reçu par les résidents du Foyer des Jeunes Travailleurs, nous poursuivons notre cycle de création et recherche sur les figures héroïques !

 
Vous pourrez découvrir Cassandre Solo le lundi 15 mai à 20h00 au Foyer des Jeunes Travailleuses de Beauvais.

Ce spectacle en forme brève, s’adresse spécifiquement à un groupes de jeunes, en lien avec notre projet spécifique en direction de la jeunesse : « Des histoires pour les jours à venir ». L’ambition du projet est de susciter l’invention, l’imagination et la réflexion pour créer des histoires inspirantes pour le monde de demain.

La représentation est ouverte à tou.te.s sur réservation. Une rencontre est prévue à l’issue de la représentation, l’occasion d’échanger et de prendre la parole, ici sur les questions de l’égalité - en particulier l’égalité femmes-hommes.

 

Quelques mots au sujet de Cassandre :

Dès l’enfance, Cassandre, fille du roi Priam et de la reine Hécube est réputée pour sa grande beauté. Le dieu Apollon la repère et lui donne le don de prophétie, en échange de quoi, il lui fait promettre qu’une fois jeune fille elle acceptera de partager sa couche. Le temps venu, Cassandre effrayée ne tint pas sa promesse. Apollon lui crache alors dans la bouche, la condamnant à prophétiser sans jamais être crue.

Voilà la tragédie de Cassandre : voir et savoir les malheurs qui s'abattront sur sa famille et sa patrie, les annoncer sans ne rien pouvoir empêcher, puisque personne ne l'écoute.

Enfermée, mariée de force au roi Agamemnon, traitée d'oiseau de mauvais augure; elle ira jusqu'au bout, les yeux et la bouche grands ouverts.

 

0 commentaires

Postambule

Manifeste de la représentation

Femmes de théâtre et Matrimoine

le 8 mars 2017 à L'Espace Culturel pablo Picasso de Longueau

par Pascale Oyer – Compagnie de la Yole

 

Nous : Mademoiselle de Saint-Léger, Marie-Anne Barbier, Anne de la Roche-Guilhen, Marguerite de Navarre, Madame Ulrich, Madame de Staël, Madame de Graffigny, Françoise Pascal, Madame de Genlys, Louise Labé, Olympe de Gouges, Madame Benoist, autrices, auxquelles s’adjoignent tant d’autres, les éditées et celles qui n’ont pas pu l’être, les fortunées et les infortunées, celles dont on a joué des pièces, et qui ont eu du succès, celles qui sont mortes dans la misère, celles qui ont fait la fortune des théâtres privés et de la Comédie française, et celles dont les œuvres n’ont jamais été représentées, nous sommes heureuses que des défricheuses d’hier et d’aujourd’hui aient eu envie de partir à notre découverte. Nous voulons rendre hommage aux chercheuses, et aux chercheurs sans préjugés, outre atlantique, en Europe et en France, qui ont œuvré pour nous redonner voix. Avec une mention particulière pour votre contemporaine Aurore Evain.

 

Vous venez de découvrir quelques courts extraits parmi la très grande variété et la richesse de nos œuvres, et, soit dit en passant ces extraits étaient accompagnés de musiques des compositrices : Isabella Léonarda, et Franscesca Faccini, et de Bach.

 

Il tient aux artistes, et au public que vous êtes, que nos œuvres, nos textes, nos pièces reprennent vie sur les scènes de vos théâtres et ne soient plus « un tas, dans un coin ».

 

L’hommage est rendu par avance aux gens du métier - comme Nacéra Nakib, directrice de ce beau lieu – qui permettront par leur engagement que le travail des femmes de théâtre soit enfin reconnu à sa valeur et à sa place.

 

Rendez-vous donc aux Journées Matrimoine, autre mot tombé en déshérence mais bien réel, en septembre prochain, dans la métropole Lilloise et dans la métropole amiénoise pour des duos d’autrices classiques et contemporaines.

0 commentaires